- SOY  -

Diego & Maria Luisa

Nous avons partagé un café avec Maria Luisa Ortiz un des talents à l’origine du projet « SOY » Je suis.

Le Nemours, Place Colette, 75001 Paris

Co-fondatrice du projet SOY, créatrice, idéaliste et maman 

Il y a plusieurs années Maria Luisa Ortiz et Diego Guarnizo se sont rencontrés et partagent depuis travail et amitié. Dans leur processus de création, ils ont trouvé des passions communes et ont décidé d’unir leurs forces et leurs expériences pour créer un projet qui fabrique des rêves.

PARLEZ NOUS DE SOY, COMMENT CE PROJET A-T-IL DÉMARRÉ ?

 

« Soy » ou en français « Je suis » 

C’est le projet d’une vie où nous avons dans notre corps et notre cœur la volonté de rester fort en toutes circonstances ; et cela à travers notre travail, nous pouvons continuer à contribuer au savoir artisanal ancestral, à le recevoir en héritage et à le transmettre pour le préserver dans le temps car pour nous c’est l’une des plus belles richesses culturelles de la Colombie.

 

Avec Diego, nous voulions raconter dès le début une histoire ayant du sens. Notre mission va au-delà de la seule vente d’un produit ou de la mode telle qu’elle est, nous vendons la culture que nous partageons sur qui nous sommes et d’où nous venons et d’où viennent les artisans avec lesquels nous travaillons. Nous pourrions dire que cette motivation a été le moteur de notre inspiration. Diego vous expliquerait cela de manière beaucoup plus poétique Hahahha .

 

Nous avons donc fait un premier défilé à la Fashion Week 2016 de Bogota, mais nous avons décidé de ne pas prende part à la suivante, pour participer à la place à a plus grande exposition d’artisanat du pays Artesanias de Colombia.  Et ça a été un énorme succès !  Pour être honnête, j’ai un peu peur de la vitesse à laquelle notre projet grandit.

 

Nous ne savions pas que notre projet serait si bien accueilli en dehors de la Colombie. Depuis le tout début, nous l’avons envisagé en ayant en toile de fond les jeunes designers colombiens ; je veux dire par là que si nous voulons créer une mode qui se démarque comme étant colombienne, nous ne pouvons pas aller chercher de l’inspiration ailleurs. Le seul moyen de nous différencier est de regarder et rechercher l’inspiration dans notre beau pays.

Diego a une grande expérience du terrain, ayant travaillé avec des artisans colombiens durant une vingtaine d’années à travers tout le pays. De mon côté, j’ai participé au projet » Identidad Colombiana » en 2004 et depuis cette date, je travaille avec des artisans presque tout le temps, ils sont toujours impliqués à un moment ou à un autre dans les pièces que je présente.

Une fois notre projet avec Artesanias de Colombia terminé, nous avons décidé en 2017 de travailler avec les filles de Modo Rosa, qui soutiennent financièrement chaque année la lutte contre le cancer du sein avec l’argent issu des ventes de leur collection.

 

Ce projet, déjà très beau et très important, l’est devenu encore plus lorsque EL EXITO (similaire à Monoprix) nous a choisis pour être le designer d’une ligne de vêtement exclusive pour leurs magasins cette année. Nous avons donc immédiatement commencé à travailler avec leur équipe de production car nous devions être capables d’arriver avec un projet finalisé au bout de seulement 3 mois.

 

Pari tenu ! Trois mois plus tard, nous avons présenté notre défilé au salon COLOMBIAMODA, le jour suivant, la collection es sortie en ventes dans tous les magasins du pays. Je suis à la fois fière et surprise de ce projet qui est celui qui a le plus de succès parmi les 10 dernières collections sorties par EL EXITO. 

Nous ne voulons pas raccourcir la chaîne de production et encore moins être des participants à la production de masse, car le savoir-faire et l’artisanat n’ont jamais eu leur place dans la fast fashion.

Nous sommes donc plus que satisfaits ! Et nous continuons à créer, nous sommes le Netflix de la mode colombienne, l’idée de collections saisonnières ne représente pas notre vision et nous avons préféré des produits intemporels en leur donnant un nom propre et une personnalité qui racontent l’histoire de notre peuple. Nous ne voulons pas raccourcir la chaine de production et encore moins être des participants à la production de masse, car le savoir-faire et l’artisanat n’ont jamais eu leur place dans la fast fashion. 

C'est la raison pour laquelle nous nous définissons comme un projet ou un concept et non comme une marque de designer.

COMMENT EST CETTE RELATION AVEC LES ARTISANS ?

C’est une relation très particulière car ce ne sont pas nos fournisseurs mais nos collaborateurs. Pour nous, il est impossible de créer sans eux et inversement, on pourrait dire que nous sommes sur un pied d’égalité : ils ont le savoir-faire et nous apportons la vision de ce que nous pourrions faire avec ce savoir et comment le valoriser à travers nos créations.

Diego et moi sommes plutôt idéalistes, moins commerciaux, mais cette année notre projet se commercialise tout seul. 

QU’EN EST-IL DES AUTRES MARCHÉS ?

Le projet était présent au Latin Curated en Septembre à New York, et nous avons donc atterri sur le marché américain à cette occasion, avec une réponse inattendue. Nos paniers étaient partout, notre produit emblématique avait suscité une telle réaction et nous sommes apparus sur de nombreuses publications de mode différentes. Et encore une fois j’étais stupéfaite du succès de SOY.

 

A présent, motivés par notre succès aux USA, nous aimerions percer le marché européen qui est un marché de connaisseurs, habitués à valoriser le savoir faire et l’artisanat. C’est donc notre prochain défi et nous espérons que le succès sera au rendez vous, comme il l’a été jusqu'à présent. 

 

"...et cela à travers notre travail nous pouvons continuer à contribuer au savoir artisanal ancestral, à le recevoir en héritage et à le transmettre pour le préserver dans le temps car pour nous c’est l’une des plus belles richesses culturelles de la Colombie."

FLASHNEWS

PAIEMENT SÉCURISÉ

VISA

CARTE BLEUE

MASTERCARD

PAYPAL

  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Facebook Icon

© 2018 by GRACIA paris